spinner

Le Monument du Lion – un mémorial prestigieux

Monument du Lion – le plus triste morceau de roche au monde / Poto: Beat Brechbühl

×

Sculpté dans la roche et pourtant d’un réalisme saisissant. C’est ainsi que se présente le célèbre Lion, dont l’histoire et la force d’expression sont au moins aussi poignantes et impressionnantes que le majestueux animal lui-même. Mais qu’en est-il au juste de ce lion? Un fauve dont on ne soupçonnerait pas l’existence dans la région du lac des Quatre-Cantons? Seule une infime minorité des 1,4 million de visiteurs annuels du Monument du Lion sait que de tristes événements historiques sont à l’origine de cet imposant ouvrage. Nous faisons un voyage dans le temps. Accompagnez-nous!

Révolution à Paris

Nous sommes le 10 août 1792, une journée noire pour la Suisse, mais qui fait partie de notre histoire. En effet, ce jour-là, un millier de gardes suisses qui tentaient de défendre le roi Louis XVI en faisant preuve d’une loyauté inconditionnelle et d’un héroïsme à toute épreuve ont payé de leur vie leur engagement. Que s’est-il passé? Le 10 août 1792, les révolutionnaires prenaient d’assaut le Palais défendu par les Suisses, un combat au cours duquel les gardes ont pratiquement tous trouvé la mort. «The Lion Monument», un monument commémoratif impressionnant, rend hommage aux héros de la garde suisse.

L’homme derrière la vision

L’un des mercenaires, qui n’était pas à Paris mais en congé à Lucerne lors de cette journée, est l’officier de la garde suisse Karl Pfyffer. À son retour à Lucerne après de longues années d’activités à l’étranger, Karl Pfyffer prend la tête de la société des Beaux-Arts de Lucerne. Mais après toutes ces années, il ne cesse de penser à ses frères d’armes tués. Il souhaitait depuis longtemps ériger un monument à la mémoire des hommes disparus. De cette aspiration profonde est née une vision qui s’est concrétisée bon nombre d’années plus tard. Karl Pfyffer a proposé une paroi rocheuse située en dessous du quartier de Wesemlin pour accueillir ce monument. Le financement de cet important projet a pu être assuré grâce à une collecte organisée par Karl Pfyffer. Le modèle d’un lion surdimensionné créé par l’artiste danois Bertel Thorvaldsen, le sculpteur le plus célèbre de l’époque, est devenu réalité en un peu plus d’un an – une prouesse qui connaît aujourd’hui un rayonnement mondial!

Hier comme aujourd’hui, il faut avoir vu le Monument du Lion. Car le drame sanglant qui a eu lieu à Paris ne doit pas être oublié, et parce que l’œuvre d’art de dix mètres sur six taillée dans le grès laisse un souvenir inoubliable. Ou pour reprendre les mots de l’écrivain Mark Twain: «Le Lion de Lucerne est le plus triste et le plus bouleversant morceau de roche au monde».

 

Lieu et contact

Löwendenkmal / Luzern Tourismus
Denkmalstrasse 4
6002 Luzern
+41 (0)41 227 17 17
luzernluzern.com
www.luzern.com
Lieu entièrement accessible/utilisable