spinner

Histoire de La Voie Suisse

La Voie Suisse: Flüelen - Brunnen / Photo: outsideisfree.ch

×

Mais qu’en est-il au juste du Grütli? Et quelle est la signification du rocher dominant le lac d'Uri à près de 40 mètres de hauteur? Les rives du lac des Quatre-Cantons recèlent de nombreux prodiges du passé.

Grütli - Un havre de paix au bord du lac

Le Grütli est considéré comme le berceau de la Confédération helvétique. La légende raconte que les représentants des cantons primitifs se réunirent en 1291 sur cette prairie dominant légèrement le lac d'Uri en face de Brunnen et des deux pitons des Mythen, au pied de Seelisberg, pour prêter le serment du Grütli, un pacte d'assistance mutuelle contre les baillis étrangers présents dans leurs vallées. «Nous serons un peuple de frères que nul malheur et nul danger ne séparera!».

Au fil des ans, le Grütli est devenu le «sanctuaire national». Pour protéger la prairie du Grütli contre tout projet de construction d'hôtels, une collecte d'argent réalisée par des écoliers a permis en 1859 d'acheter le site, qui a été ensuite offert à la Confédération à condition de ne jamais rien y bâtir.

De par sa valeur symbolique et historique, cette prairie connaît un rayonnement considérable. Le Grütli a toujours été un lieu de rassemblement dans les moments de danger. C’est ainsi que le 25 juillet 1940, le général Guisan réunit tous les officiers supérieurs de l’armée suisse pour participer au rapport du Grütli. Depuis 1860, le traditionnel tir du Grütli a lieu tous les ans le mercredi avant la Saint-Martin, et depuis 1891 on y commémore la fête nationale suisse le 1er août.

Aujourd'hui encore, la visite du Grütli est pour de nombreux hôtes de marque venus de l'étranger le temps fort d'un séjour en Suisse. C'est ainsi que le roi de légende Louis II de Bavière a visité plusieurs fois le Grütli. En 1980, la reine d'Angleterre s'est rendue au Grütli en bateau à vapeur.

Aujourd'hui, le Grütli est un «havre de paix au bord du lac» proposant un restaurant performant, les trois sources, la prairie du Grütli et des aires de pique-nique. Le Grütli n'est pas accessible en voiture. On ne peut y arriver qu'en bateau ou à pied en empruntant «La Voie Suisse» au départ de Seelisberg ou de Treib (1 h).

Le rocher de Schiller - À la mémoire de Friedrich Schiller

Au début du lac d'Uri se dresse un imposant rocher de près de 40 mètres de hauteur.

Cette roche mythique a été réduite d'un tiers et, en 1859, à l'occasion du 100e anniversaire de Friedrich Schiller qui présenta pour la première fois à Weimar le drame «Guillaume Tell» en 1804, ce monument naturel a été rebaptisé rocher de Schiller. Depuis, il porte l'inscription «Au chantre de Guillaume Tell / F. Schiller / Les cantons primitifs / 1859».

Le rocher de Schiller n'est pas accessible depuis la terre ferme. On jouit d'une vue magnifique sur le rocher de Schiller depuis le bateau qui conduit de Brunnen au Grütli.

Haus zur Treib

Pour se protéger du föhn, vent du sud tempétueux soufflant sur le lac d'Uri, un mouillage de refuge fut construit très tôt sur la Treib.

C'est en 1482 qu'est mentionnée pour la première fois la «Haus zur Treib». La Confédération, constituée à l'époque de cinq cantons, tint 72 diètes dans ce bâtiment. De nos jours encore, la pièce où avaient lieu les diètes fait partie intégrante de la «Haus zur Treib», qui est ouverte au public en tant qu'auberge. La maison a été rénovée à plusieurs reprises dans le même style, la dernière fois en 1982. On peut y accéder en bateau, par la ligne de chemin de fer Treib-Seelisberg, et en voiture depuis Seelisberg.

Le petit château de Beroldingen

Situé sur l'ancien chemin muletier qui, de Lucerne, conduit à Altdorf en passant par Seelisberg, ce petit château se trouve à l'extrémité sud du village de Seelisberg sur la «Voie Suisse».

Le château de Beroldingen est mentionné pour la première fois dans un document officiel aux alentours de 1500; il s'agit de la résidence de famille de la noble lignée des Beroldinger qui, durant des décennies, exercèrent un pouvoir déterminant par-delà de la vallée d’Uri. Cet édifice n'est pas une forteresse, mais plutôt un charmant manoir depuis lequel on jouit d'une vue splendide sur le lac d’Uri et la vallée de la Reuss.

La chapelle construite en 1545, consacrée à Saint Laurent, est charmante et mérite le détour. Le retable, la grille du choeur ainsi que les stucs rococo du plafond méritent une visite.

Le petit château de Beroldingen est à environ 30 minutes de marche de Seelisberg Oberdorf (arrêt du car postal Tanzplatz).

Père Alberik Zwyssig - Compositeur de l'hymne national

Le monument érigé à la mémoire du Père Alberik Zwyssig se trouve devant l'église de Bauen. C'est en effet dans ce charmant village à l'ambiance méridionale au bord du lac d'Uri qu'Alberik Zwyssig est né en 1808.

Le Père Alberik Zwyssig a composé l'hymne national suisse «Sur nos monts, quand le soleil annonce un brillant réveil».

Bauen est accessible en bateau ou en voiture depuis Flüelen en passant par Seedorf et Isleten le long de la route du lac.

Le petit château d'A Pro

Cette pittoresque résidence de campagne entourée de douves fut construite entre 1555 et 1562 pour le compte de l'influant capitaine Peter A Pro. L'architecture du château mélange des éléments de style gothique tardif et Renaissance.

L'intérieur, qui fait aujourd'hui office de restaurant, conserve dans les salles Renaissance des plafonds à caissons, certains lambris et de vieilles chambranles de portes ainsi qu'un grand poêle. La salle verte, qui est utilisée comme salle de mariage, abrite des peintures murales de 1686 représentant des scènes de l'Ancien Testament. Le couloir du rez-de-chaussée conserve des fresques provenant de la seconde Chapelle de Tell.

Chapelle de Tell

C'est dans ce lieu situé sur le lac d'Uri que Guillaume Tell aurait trouvé le salut en sautant du bateau du bailli Gessler.

Une chapelle y fut édifiée dès 1388. Bâtie en 1879/80, la chapelle actuelle est ornée de splendides fresques du peintre bâlois Ernst Stückelberg représentant «Le Serment du Grütli», «Le tir dans la pomme», «Le saut de Guillaume Tell» et «La mort de Gessler dans le Chemin creux». Chaque vendredi après l'Ascension le pèlerinage d'Uri rejoint la Chapelle de Tell en bateau.

C'est ici que le roi de légende Louis II de Bavière avait projeté d'ériger dans l'eau un énorme Guillaume Tell symbolisant le saut de Tell. Ce dernier devait être assez grand pour que même les grands bateaux à vapeur passent entre ses pieds (à l'image du colosse de Rhodes).

Au-dessus de la Chapelle de Tell, on trouve depuis 2001 le plus grand carillon de Suisse, qui joue une de ses nombreuses mélodies à chaque heure pleine.

La Chapelle de Tell est accessible en bateau ou à pied depuis le parking de l'Hôtel Tellsplatte, situé sur l'Axenstrasse.

Chapelle confédérale de Brunnen

Le serment prêté en 1291 sur la prairie du Grütli par les trois cantons primitifs d'Uri, de Schwytz et d'Unterwald ayant fait ses preuves lors de la bataille de Morgarten, ces trois cantons renouvelèrent leur alliance contre les baillis étrangers en 1315 à Brunnen.

Dès lors, c'est sous le nom de «Confédérés» que fut connue cette fédération de trois vallées. La chapelle du village, également appelée Chapelle confédérale, se trouve exactement à l'endroit où le serment aurait été prêté.

Située sur la route principale, à proximité immédiate du débarcadère et de la station de bus de Brunnen, la chapelle confédérale est accessible en 7 minutes à partir depuis la gare (direction sud).

 

Lieu et contact

Verein Weg der Schweiz und Waldstätterweg
6440 Brunnen
+41 (0)41 825 00 46
infoweg-der-schweiz.ch
www.weg-der-schweiz.ch