Collégiale Hofkirche 

La collégiale Hofkirche, l’église mère des habitants de la ville de Lucerne, est aujourd’hui le plus important édifice religieux de la Renaissance en Suisse. Cet édifice impressionnant a connu une histoire longue et mouvementée.

 

Vers 735/736, des nobles d’Alémanie du sud fondèrent un petit monastère dédié à Saint Maurice «Mauritius» à l’emplacement du bâtiment actuel. Vers 1135, le monastère autonome devient un prieuré dépendant de Murbach (Alsace). En 1291, suite à des difficultés, le monastère de Murbach a dû vendre aux Habsbourg le prieuré de Lucerne et toutes les cours qui y étaient rattachées. Après l’entrée de Lucerne dans la Confédération en 1332, la cité de Lucerne a peu à peu reconquis jusqu’en 1433 tous les droits des Habsbourg, dont ceux sur le monastère. En 1455/56, le monastère bénédictin s’est mué en collège de chanoines. Depuis, des chanoines célèbrent les offices religieux chaque jour matin et soir. 

La Hofkirche est le centre religieux des chanoines de Saint-Léger (Saint-Leodegar) et de Saint-Maurice. L’église a été détruite par un incendie en 1633 et seules les deux tours de l’église, comportant encore des éléments de style roman, ont été préservés. À l’intérieur de l’église, on trouve différents styles. Le maître-autel est en marbre noir de la région d’Unterwald.

Trésor de l'église

Le trésor de la Hofkirche abrite l'un des trésors sacrés les plus anciens et les plus importants de Suisse. La grande croix d'avancement et une reliure de missel en argent datent des 12e/15e siècles. Un calice provenant du butin bourguignon des Confédérés, conquis lors de la bataille de Morat en 1476, est également un témoignage magistral de l'orfèvrerie médiévale. La plupart des objets du trésor datent toutefois des 17e et 18e siècles, c'est-à-dire de l'époque qui suivit la reconstruction de la collégiale suite à l'incendie de 1633. Outre de nombreux calices, des reliquaires élaborés et des chasubles brodées de soie, il faut mentionner entre autres cinq bustes reliquaires en argent, presque grandeur nature. La décoration de la salle du trésor, datant de 1933 et de style art déco, est unique en Suisse. Le trésor de l'église ne peut être visité qu'avec un guide.

Les grandes orgues

Les grandes orgues ont été construites en 1640 puis étendues en 1862. Elles ont été transformées, restaurées et agrandies entre 1972 et 1977. Le buffet de l’orgue de 1640 comprenait le tuyau le plus grand (10,7 mètres) et le plus lourd (383 kg) du monde à cette époque. Le poids total de l’orgue, de 30 tonnes, est impressionnant. Les 7374 tuyaux sont répartis sur 111 jeux. Avec l’écho inauguré en 2015, de nouveaux tuyaux ainsi que des tuyaux de plus de 150 ans, principalement les mieux conservés, ont également trouvé une place dans la collégiale. Outre sa tâche musicale, l’écho remplit également sa fonction de monument historique, soit de sauvegarder le mieux possible les témoins d’une précieuse histoire.

L’orage

La machine à imiter la pluie, une sorte de tambour en bois activé par le vent de l’orgue, tourne sur elle-même et les billes métalliques qui se trouvent à l’intérieur frappent des chicanes placées sur la paroi en tôle du tambour. Cet orage légendaire suscite l’admiration des spectateurs venus assister aux concerts et leur donne la chair de poule depuis 1862. 

00:00

Découvrir la ville de Lucerne

 #mylucerne

It appears that you are using Microsoft Internet Explorer as your web browser to access our site.

For practical and security reasons, we recommend that you use a current web browser such as Firefox, Chrome, Safari, Opera, or Edge. Internet Explorer does not always display the complete content of our website and does not offer all the necessary functions.